26/02/2006

CHAT ALORS!!!!!

Un grand jardin, un pavillon confortable, il n’en fallait pas plus pour Corinne et Patrice pour transformer leur maison en un refuge 5 étoiles. Chez eux Il y a des chats, mais aussi des chiens, des lapins et des cochons. Une joyeuse bande d’animaux abandonnés qui trouvent ici tendresse et réconfort.

 

Cette passion pour les animaux est presque un travail à plein temps et pourtant Corinne est aide-soignante la journée et Patrice, conducteur de bus.
Un exemple de protection animale et de dévouement qu’il n’est pas conseillé de reproduire si l’on n’est pas animé d’une réelle passion pour le règne animal, sans quoi ce petit paradis aurait pu, très vite, devenir un véritable enfer.

 

Corinne et Patrice ont fait de leur garage la pièce principale de la maison. Ils y ont installé une seconde cuisine et un canapé de récupération.…

 

Ils peuvent ainsi vivre au milieu de leurs petits protégés et recevoir leurs visiteurs.

Mais leur générosité ne s'arrête pas à la porte du garage puisque, quotidiennement, ils font le tour du quartier pour nourrir d'autres chats en déshérence. Un don de soi dans tous les sens du terme puisque c’est évidemment un sacerdoce qui a un prix…

 

Après notre visite, ils ne se sont pas arrêtés. Ils ont maintenant 30 chats, 4 chiens, 2 cochons et 3 lapins, mais promis, dès la diffusion de ces images, ils arrêtent. Enfin, peut-être…

16:16 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

ICI LES ANIMAUX SONT......ROY!!!

La famille Roy n’était pas particulièrement prédisposée à se retrouver à la tête d’une véritable ménagerie et pourtant, au fil des ans, l’immense parc qui entoure leur maison s’est transformé en « refuge » pour animaux. Des animaux soit recueillis après un abandon, soit nés en captivité. Il y a là des ânes, une autruche, un daim, des chèvres et des cochons !

 

Ici en effet, les animaux sont « rois » et pour cause. C’est la famille Roy qui s’en occupe. Une passion des animaux que la famille Roy doit au grand père de famille.

En effet la Famille Roy est à l’origine de ce parc de plusieurs dizaines d’hectares qui accueille pas moins d’une centaine d’animaux abandonnés, et pour s’en occuper tout le monde met la main à la pâte.

 

 

Parmi leurs pensionnaires, un couple de cochons a donné naissance à Pépète. Et Pépète est aujourd’hui un véritable "cochon de salon".

 

Le mauvais caractère du cochon n’est pas qu’une légende. Et même si les débordements de Pépète sont gérables par la famille Roy, il est bon de rappeler que la plupart des abandons de cochons interviennent par méconnaissance du comportement un peu difficile de ces animaux.

Faites donc très attention avant d’en adopter-un

 
Une telle passion des animaux demande du temps et des bras.

16:10 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/02/2006

JAMAIS SANS MON CHIEN.....

Lorsque l’on a tout perdu, et que la rue devient le quotidien, le chien est souvent le meilleur compagnon d'infortune. C’est aussi une source de réconfort. Mais, pour s’en sortir, l'animal peut aussi parfois s'avérer un handicap…

 

Pour les aider, une association parisienne a pour objectif d’améliorer, autant que faire se peut, les conditions de vie des animaux sans abri et de leurs maîtres !

 

Heureusement, une association vient en aide aux plus démunis afin que leurs chiens ne soient pas une entrave à leur processus de réinsertion.

En cure de désintoxication par exemple, les chiens ne sont pas admis, l’association prend alors en charge l’hébergement du chien en familles d’accueil.

 

Crée en 1979, l’association assure une permanence, tous les mardis après-midi, rue Rondelet, au cœur du 12ème arrondissement de Paris. Des bénévoles de tous âges y distribuent de la nourriture pour animaux aux maîtres "sans domicile fixe" mais ils sont aussi là pour régler tous les problèmes administratifs.

 

Ce "Club de défense des animaux du 12ème" manque aujourd’hui cruellement de nouvelles familles d'accueil. Alors, si le cœur vous en dit, vous pouvez donc vous porter candidat en cliquant sur le lien suivant: http://www.cda-paris12.com/divers/nous-contacter.htm

 

 
N'oubliez pas aussi, qu’existe, à Paris, une péniche amarrée aux quais de la Seine et financée par l’Ordre de Malte et la Fondation 30 Millions d’Amis

 


 

15:09 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Une jolie naissance.... :o)))

Vitamine et Magic un couple de furet d'une de mes amies.....  ont mis au monde leurs jolis bébés.. 

 

 

 

 

Je vous donnerai des nouvelles de leurs évolutions...

 

Bernadette: "Si l'instinct de maternité est là, ma Vitamine s'organise peu à peu et de mieux en mieux!

 

 
Sa première maternité l'a rendait assez maladroite: elle a, par exemple, essayé de rentrer son bac de croquettes dans la nursery !!!!! A l'entrée pour ne pas écraser les petits!
 
J'ignore s'il y a de la réflexion chez elle, en tout cas, elle a eu vite fait de déplacer le bac à croquettes!
 
 
Afin de lui permettre une organisation personnelle si pas personnalisée (hi hi!), je lui ai offert une réserve de foin dans la grande cage....
 
Beaucoup de foin fut disposé dans le coin toilette mais le plus gros du foin, elle en a rempli la nursery! De sorte, que maintenant, on ne voit plus qu'un petit tunnel fait dans le foin! Je n'ai plus vue sur les petiots! Je les entends seulement.......
 
Vitamine, dès que je m'approche, vient me lècher le nez que je pousse entre deux barreaux. Dès que j'ouvre la cage, elle me prend le doigt pour l'attirer dans le service de maternité!
 
Je devrais lui faire confiance mais ... mais mon fichu raisonnement et conditionnement me retiennent :"si je les touche, elle les mange"....., alors que ce peut être tout à fait faux si je lui fais confiance, comme et autant elle me démontre sa confiance en moi!
 
La peur règne en maître!......
 
Donc, suspens pour les prochaines photos! Ou alors, une simple photo du foin servant de porte à la nursery" !!!!!
 
Le papa Magic et la maman Vitamine!!!
 
 

 

 

 

Suite aux prochains épisodes :o)

Sophie

15:00 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/02/2006

BUCK ADOPTE APRES 8 ANS EN REFUGE!!!!

Commençons par le portrait de Buck. A douze ans, il vient de passer 8 années au refuge des Amis des Bêtes d’Autun (74). C’est un bon pépère n’aspirant qu’à la tranquillité. Mais un petit évènement va changer sa vie. Le 5 janvier 2006, Buck est adopté par Mme Lafay, une grand-mère de 70 printemps habitant la région. Une interrogation tarode cependant sa nouvelle maitresse : habitué au grand air, Buck va-t-il accepter de vivre dans son appartement ?

En ce début d’année 2006, lorsque Mme Lafay ouvre son journal habituel, le courrier de Saône et Loire, elle découvre un article sur l’opération "doyens" lancée par la Fondation 30 Millions d’Amis. Melle Lagrange, la présidente de l’association des Amis des Bêtes d’Autun, a décidé que Buck tenterait sa chance cette année. Une très bonne idée car lorsque Mme Lafay voit le vieux croisé griffon, elle se dit qu'il ferait le compagnon idéal.

 

Elle connaît bien le refuge puisqu’elle y avait adopté Tintin en 1990. 11 ans de bonheur non démentis s’en suivirent. Buck coulera donc une retraite heureuse auprès d’elle, dans son appartement.

Mme Lafay s’inquiète un peu au début. « Buck semblait un petit peu dépaysé », confie-t-elle. Il y a de quoi après 8 ans passé au refuge. Supporte-t-il l’appartement ?

 

Face au comportement de son chien, elle adopte la bonne attitude : multiplier les promenades pour gagner sa confiance. Buck profite ainsi chaque matin, malgré son rhumatisme, d’une longue ballade de plus de 2 kilomètres.

Après la pose déjeuner et une petite sieste, il « rechausse » ses souliers de promeneur, pour une boucle quasi équivalente.

Toutes les inquiétudes de Mme Lafay sont aujourd’hui levées. Buck profite pleinement de sa retraite. En effet, pour le plus grand plaisir de Mme Lafay, « Buck ne commence sa journée que lorsqu’il a été salué par sa caresse matinale. Sinon, il ne sort pas de son panier ». Bref, une belle complicité est née...

 

20:02 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/02/2006

J'élève mon chaton....

L’arrivée du nouvel animal est donc une étape à surveiller de près car les chats adultes peuvent parfois êtres assez violents avec leurs congénères, y compris avec de très jeunes chats.

 

Pour que le bonheur de votre chaton soit complet, n’oubliez pas d’organiser aussi des "ateliers jeu", il appréciera forcement cette manière de mieux aborder son nouvel espace de vie.

Dernier petit truc : ne pas laissez sortir votre chat trop vite de la maison afin qu’il n’élargisse de trop son territoire. 

 

 

Une fois le merveilleux chaton choisi en refuge, celui-ci doit faire son entrée dans la maison… Aura-t-il le même succès auprès de tous les membres de la famille ?

 

Avant toute chose, le chat doit être présenté aux animaux de la maison. Chiens et chats déjà installés passent toujours par un temps d’adaptation plus ou moins long pour se sentir en confiance avec ce nouvel arrivant. Car certain chats si câlins soient-ils lorsqu’ils sont seuls à bénéficier de vos caresses, peuvent devenir de vrais poison en présence d’un "jeune prétendant…".

20:23 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

FAIRE GARDER SON CHIEN....

Amener son chien au travail, ce n’est pas donné à tout le monde. Alors plutôt que de laisser votre compagnon seul à la maison, plusieurs solutions s’offrent à vous pour ne pas le laisser livré à sa solitude. Garde à domicile, hôtel pour matoux, petite promenade quotidienne avec un accompagnateur, ou encore famille d’accueil, les services existent mais sont encore trop peu nombreux et donc bien difficile à trouver.

 

 

Alors, pour tout ceux qui se cherche dans la vie, qui veulent un travail proche des animaux et qui ont la générosité dans le sang! N'hésitez pas à vous lançer dans cette nouvelle "niche"!

20:11 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Lettre à mon chat....

 

 

 

20:02 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

La Mare Auzou: Refuge et maison de retraite pour animaux de la Fondation Brigitte Bardot...

 

vue d'ensemble de la mare auzou

Son histoire:

 

Le 2 décembre 1992, grâce à la générosité de ses donateurs, la Fondation fait l’acquisition en Normandie, dans l’Eure (27) d’un domaine de 8 hectares : « la Mare Auzou ». Elle réalise d’importants travaux d’aménagements afin d’accueillir une centaine de chiens et autant de chats sauvés d’un refuge dont la propriétaire vient de décéder. Son nom d’origine : « la Mare aux oues » oies en vieux français, est devenu au fil des ans « la Mare Auzou ».

 

Son fontionnement:

les chiens La Mare Auzou fonctionne uniquement grâce aux dons et legs des 58.000 donateurs de la Fondation Brigitte Bardot, exonérés de tous droits de succession. La Mare Auzou emploie 12 personnes à plein temps qui assurent la garde, les soins et le bien-être des animaux, de jour comme de nuit. Elle dispose d'un parc automobile de 12 véhicules afin de faciliter le transport des animaux et parer à toute urgence.

 

Ses pensionnaires:

 

Aujourd’hui, la Mare Auzou héberge plusieurs centaines de chats et de chiens, en majorité présentés à l’adoption. Les animaux trop âgés, de santé fragile ou de caractère difficile, profitent de leur retraite en toute quiétude. Ainsi, 70 grands animaux y sont également accueillis, tous sauvés de l’abattoir et non adoptables : chevaux, poneys et ânes, vaches, moutons, chèvres.


Ni box ni cage pour nos protégés.

les chiens à la mare auzouLes chiens sont répartis en fonction de leur taille, âge et caractère au sein des 66 parcs individuels ou collectifs, dotés d'espaces jardin et de piscines l'été. Ils sont lâchés chaque jour en totale liberté dans 3 grands parcs de promenade, munis de bacs à sable. Les nouveaux arrivés sont placés dans l'un des 5 parcs d’observation afin d’étudier leur caractère et leur comportement, vérifier leur état de santé. Une infirmerie assure leurs soins quotidiens. De vastes espaces canins avec niches et piscines


la chatterieLes chats sont répartis au sein de 6 grandes chatteries avec accès libre dehors et intérieur chauffé; selon leur état de santé, âge, niveau de socialisation,etc. Toutes les chatteries disposent d’un vaste jardin paysagé, agrémenté de diverses aires de jeux ou de repos, petites cabanes, déambulatoires, etc. La liberté surveillée au sein de 6 grandes chatteries.

les chevauxLes grands animaux: chevaux, poneys, ânes et vaches vivent en stabulation libre au sein de 3 parcs, d’une superficie totale de 6 hectares et équipés d’abris. Le refuge dispose de plusieurs écuries, de bergeries, d'une infirmerie pour les chevaux. Un havre de paix pour les nombreux grands animaux.

Pour préserver la tranquillité des animaux, la Mare Auzou reçoit le public, uniquement le premier dimanche de chaque mois ou sur rendez-vous, pris auprès du service des adoptions au

00 33.1.65.05.16.60

 

Alors, si l'envie vous prend pour vos prochaines vacances d'aller faire un tour à "La Mare Auzou" n'hésitez plus!!!

Fondation Brigitte Bardot,
28 rue Vineuse 75116 Paris -

tel: 01 65 05 16 60 -

fax: 01 65 05 16 80

19:55 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (23) |  Facebook |

11/02/2006

ANIMAUX ACCEPTES DANS LES HOMES...

Homes: animaux admis

 

Le ministre de la Santé prêt à suivre l'avis du Conseil supérieur d'hygiène. Mais il faudra des règles

BRUXELLES C'est une nouvelle importante qui se prépare pour toutes les personnes inquiètes de devoir abandonner leur chien ou leur chat lors de leur entrée dans une maison de repos ou de soins. Sur base d'un avis tout récent du Comité supérieur d'hygiène, le ministre de la Santé Rudy Demotte (PS) se dit favorable à l'accès des animaux domestiques (chiens et chats) dans les maisons de repos, les institutions psychiatriques et les établissements de soins chroniques (revalidation, traitements palliatifs). «Mais il n'est pas question d'autoriser ces mêmes animaux dans les institutions de soins aigus, comme les hôpitaux», ajoute-t-on au cabinet du ministre. Le Conseil supérieur d'hygiène, qui avait été saisi par le ministre, donne le même avis.

 

 

Concrètement, avant d'autoriser les chiens et les chats dans les maisons de repos et de soins, le ministre Demotte veut une concertation notamment avec les Régions et la définition d'un règlement très clair pour encadrer cette pratique.

 

Dans son avis, le Conseil supérieur d'hygiène explique que la présence d'animaux peut être bénéfique notamment pour stimuler les contacts sociaux, diminuer l'angoisse (et même la tension artérielle) des patients ou pour inciter les personnes âgées au mouvement.

 

Chez Veeweyde, on se réjouit de l'avis rendu par le Conseil supérieur d'hygiène.      «Cette recommandation pourrait à l'avenir contribuer à réduire considérablement le nombre d'animaux abandonnés.

Les personnes qui doivent aujourd'hui laisser leur animal domestique dans un refuge pourront peut-être bientôt emmener leur fidèle compagnon. L'abandon est souvent vécu comme un déchirement», commente Roger Arnhem, président de Veeweyde.

17:15 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

 

 

 

 

 

 

 

 

Mâle de 8 mois, A adopter.

Très beau chaton mâle à la magnifique robe marbrée....
Trouvé dans le jardin de voisins. Il n’a pas encore appris à rentrer ses griffes quand il joue. Un petit diable qu’il faut éduquer mais qui, outre sa beauté, possède un tempérament très sociable

17:06 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

ET POUR COMMENCER...UNE JOLIE HISTOIRE DE COEUR...

 

16:50 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

LA VICTOIRE DE VICTORIA...

Vulcain, un petit chat de un an, aujourd’hui rebaptisé Cow-boy, était la vedette de la séquence adoption du 23 octobre 2005 ! Il était alors au refuge de Châteaubriant en Loire-Atlantique (44).

 

 

Florence et Grégory, les parents de Victoria, devant leur poste de télévision le dimanche 23 octobre 2005, n’ont pas hésité une seconde en voyant Vulcain. Ils ont décidé qu’il sera le futur compagnon de jeu de leur fille...

Sans attendre, Grégory prend donc sa voiture, dit au revoir aux siens et parcourt, dans la journée, les 700 kilomètres qui séparent Reims de Nantes !

 

Et, une fois le félin providentiel installé dans la voiture, il roule, à nouveau, toute la nuit avec le nouveau venu dans la famille.

Adopter ce petit chat à 3 pattes, victime d’un chasseur, était pour Florence et Grégory une évidence. En effet leur fillette, Victoria, a, elle aussi, un handicap : elle est née avec un seul bras. Un arrêt de croissance qui bouleverse son existence, mais aussi, bien sûr, celle de ses parents…

 

Dans le combat que devra mener Victoria tout au long de sa vie, Cow-boy sera un allié…

3 mois après son adoption, le jeune chat ne lâche pas

 

Victoria d’une semelle ! Pour la maman de cette dernière, cette complicité entre Cow-boy et

sa fillette est aussi d’un grand réconfort…

 

Et les sourires de Victoria sont autant de cadeaux offerts à ses parents et à Cow-boy !

16:38 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |