22/02/2006

BUCK ADOPTE APRES 8 ANS EN REFUGE!!!!

Commençons par le portrait de Buck. A douze ans, il vient de passer 8 années au refuge des Amis des Bêtes d’Autun (74). C’est un bon pépère n’aspirant qu’à la tranquillité. Mais un petit évènement va changer sa vie. Le 5 janvier 2006, Buck est adopté par Mme Lafay, une grand-mère de 70 printemps habitant la région. Une interrogation tarode cependant sa nouvelle maitresse : habitué au grand air, Buck va-t-il accepter de vivre dans son appartement ?

En ce début d’année 2006, lorsque Mme Lafay ouvre son journal habituel, le courrier de Saône et Loire, elle découvre un article sur l’opération "doyens" lancée par la Fondation 30 Millions d’Amis. Melle Lagrange, la présidente de l’association des Amis des Bêtes d’Autun, a décidé que Buck tenterait sa chance cette année. Une très bonne idée car lorsque Mme Lafay voit le vieux croisé griffon, elle se dit qu'il ferait le compagnon idéal.

 

Elle connaît bien le refuge puisqu’elle y avait adopté Tintin en 1990. 11 ans de bonheur non démentis s’en suivirent. Buck coulera donc une retraite heureuse auprès d’elle, dans son appartement.

Mme Lafay s’inquiète un peu au début. « Buck semblait un petit peu dépaysé », confie-t-elle. Il y a de quoi après 8 ans passé au refuge. Supporte-t-il l’appartement ?

 

Face au comportement de son chien, elle adopte la bonne attitude : multiplier les promenades pour gagner sa confiance. Buck profite ainsi chaque matin, malgré son rhumatisme, d’une longue ballade de plus de 2 kilomètres.

Après la pose déjeuner et une petite sieste, il « rechausse » ses souliers de promeneur, pour une boucle quasi équivalente.

Toutes les inquiétudes de Mme Lafay sont aujourd’hui levées. Buck profite pleinement de sa retraite. En effet, pour le plus grand plaisir de Mme Lafay, « Buck ne commence sa journée que lorsqu’il a été salué par sa caresse matinale. Sinon, il ne sort pas de son panier ». Bref, une belle complicité est née...

 

20:02 Écrit par Sophie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.